sam fisher

Sam fisher petit fils du célèbre leader Washani ,Husishusis Kute, vécut à Palus jusqu’au milieu du 20 ème siècle .Connut par son peuple sous le nom de yos yos tule kasen (something covered with blue) . Sam Fisher adhérait à la vieille foi de Washani et gardait ses tresses longues.

Il a été le premier Palouse a retourner sur ses terres à la fin de 1884, il a avec succés contrarié les tentatives de la Northern Pacific Railroad qui lui refusait l’entrée de son pays.

En 1895 , il ajouta à sa propriété des terrains adjacents , utilisant une large bande totalisant 160 acres le long de la rivière Palouse . La propriété des indiens Palouse le long de la rivière Palouse pourvu d’une large bande de terrain , pour leur troupeau d’appaloosa entretenu par Sam Fisher , les frères Kamiakin et d’autres Palouse.

Sam Fisher aimait les chevaux appaloosa tachés et les élevait en utilisant une puissante médecine , trois fois il marquait le jument pleine avec une sorte de peinture spéciale , mélangée avec une formule secrète et l’appliquait au moment critique. Sam Fisher et les autres Palouse gardèrent leur troupeau d’appaloosa le long de la rivière Palouse jusqu’à l’année 1900

Quand la plupart d’entre eux , incluant Sam Fisher se déplacèrent sur la réserve de Colville et résidèrent à Nespelem avec le reste des autres indiens Palouse .Cependant ils restèrent sur la réserve un court moment , ils retournèrent dans leur pays à coté de la rivière Palouse et de la rivière Snake .Au court de la fin du 19 ème siècle et le début du 20 ème siècle , les blancs créèrent des problèmes aux Palouse , empiétant sur leurs terres et demandant leur déménagement .

D’autres blancs Hunter , Lyons et Pettyjohn servirent d’avocats pour les indiens , en 1883 de nouveaux hommes blanc entrèrent dans la région , leur famille aideront plus tard les palouse a obtenir des titres pour leurs propriétés. C’était les frères Mc Gregor ,Archie et Peter immigrants écossais du canada , à l’automne 1883 , ils explorèrent le pays Palouse pour voir s’il y avait la possibilité de trouver une propriété avec des terrains adjacents a ceux des indiens palouse, les deux hommes ont déposés une plainte à Alkali Flat prés de l’actuelle ville de Washington , afin de gagner de l’argent supplémentaire.

Avec lequel ils voulait établir leur propre entreprise , les Mac Gregor gardaient un troupeau de mouton le long de la rivière Snake pour les autres propriètaires de ranch .Deux ans plus tard ils acquérirent leur propre troupeau et prospérèrent , leurs frères John et William les rejoignirent bientôt , ensemble les Mc Gregor formèrent le plus grand ranch de la région , les Mc Gregor ont maintenu des relations pacifiques avec leurs voisins Palouse, respectant le droit des indiens sur leur terres, en effet les Mc Gregor aidèrent Sam Fisher à se rétablir dans sa vieille propriété aprés que les Palouse décidèrent de retourner ver la rivière Snake.

Sam Fisher ,George, les Kamiakin et les autres familles ont été forcés d’aller à l’intérieur des réserves, les agents emmenèrent George et les autres familles dans la réserve des Nez Percé. Les officiels du gouvernement forçèrent les Fishers et les Kamiakin à aller sur la réserve de Colville, comme beaucoup d’indiens Sam Fisher était dépité par la vie sur la réserve , mais il y rencontra Helen et se marièrent ,c’était une Nez Percé qui avait participé à la guerre de 1877.

Sam Fisher avait maintenu ses droits à coté de Palus , lui et Helen se déplacèrent sur leur propriété, Fisher encoragea les autres propriétaires a faire de même , mais beaucoup incluant les membres de la famille Kamiakin restèrent sur la réserve de colville.

Le plan de Sam Fisher pour retourner sur sa proprièté se termina en 1920 quand les fonctionnaires de la Général Land Office l’informèrent que le gouvernement avait révoqué sa proprièté parce qu’il avait reçu des terres sur la réserve de Colville, tous les indiens qui avaient reçu des terres sur les réserves eurent les terres confisqués et elles retournèrent dans le domaine public.Sam Fisher refusa d’accepter ces règles , il refit une nouvelle demande pour ses terres le long de la rivière Palouse ,ses neveux Carter Slouthier et Peter Bones se joignirent à lui et ajoutèrent 110 acres de plus.

Quand les fonctionnaires de la Général Land Office reçurent leurs demandes , ils firent une enquête sur leur cas.La Général Land Office renvoya l’affaire devant la commission des affaires indiennes qui confirma la dernière décision ,refusant leurs demandes sur les terres parce que Sam Fisher , Bones et Slouthier avaient reçut des terres sur la réserve.

Cependant ils émirent un avis favorable à la condition que les Palouse veuillent bien rendre les terres de la réserve.Quand Sam Fisher apprit cette désicion il rendit les terres de la réserve, il fut déchut de ses droits sur les terres de la réserve et retourna chez lui , il retrouva son statut d’indien Palouse.

 En 1924 Sam ,Helen et ses neveux retournèrent vers la rivière Snake ou ils fixèrent leur résidence à Palus ,ils ont pêchés ,chassé et élevés leurs chevaux appaloosa sur leurs terres ancestrales et ont loués quelques terres d’herbages à la famille Mc Gregor.

Un an aprés leur retour à Palus les indiens apprirent qu’un fermier nommé Charles Harrison avait fait une demande pour la propriété revendiqué par Carter Slouthier.Quand les indiens s’informèrent de la demande d’Harrison a la Général Land Office ils apprirent que la Land Office avait autorisé le dossier de l’homme blanc sur les terrains donné pour les indiens, l’enregistrement de la demande d’Harrison sur les terres avait été refusé, mais la demande Sam Fisher pour sa propriété avait aussi été refusé .

Sam Fisher devint furieux quand il apprit que sa demande de 1922 avait été refusé; depuis lors tous les Palouse qui avait eu leur propriétée saisie sur la rivière avaient reçu des terres sur la réserve ou étaient morts .La Land Office saisie l’opportunité d’ouvrir tous les terrains qui avaient été quitté par les indiens Palouse, la Land Office promptement reconnut la demande d’Harrison et le 26 janvier 1927 ouvrit tout le pays palouse à la colonisation.

Harrison obtint les terrains réclamés par Sam Fisher et son frère Edward les terrains réclamés par Peter Bones, parce que les indiens ne parlaient pas bien anglais et ne l’écrivait pas , Sam Fisher finit sa demande en mai 1927, il aprit quelques mois plus tard que sa demande avait été refusé par le gouvernement qui préférait celle  d’Harrison.

Quand tous les efforts de Sam Fisher furent un échec , il demanda de l’aide à la famille Mc Gregor , Peter Mc Gregor à la demande de son viel ami contacta son avoué qui composa une déclaration sous serment soutenant la demande de Sam Fisher en disant que ces terres était la propriété de sa famille.

Le document disait que la demande de Sam Fisher était légale , la déclaration sous serment expliquait les mêmes choses concernant la demande de Bones et Slouthier.

Les Mc Gregor soutenaient le droit des indiens sur leurs terres ancestrales.

Quand la Land Office reçu le document , les fonctionnaires l’appelèrent a une audience pour vérifier ses affirmations.

Le 10 juillet 1928 à une réunion à Spokane , Peter Mc Gregor joua un role important dans la défense du droit des indiens Palouse, l’officier de l’état civil de la Général Land Office écouta attentivement le témoignage et fit une enquête sur ce cas, il se déplaça sur les terrains disputés pour inspecter la propriété.

Le 3 aout 1928 il fit marche arrière et rétablit Sam Fisher dans ses droits antérieur sur cette propriété.

Harrison fit appel devant la Général Land Office et devant le Secrétariat de l’Intérieur, mais ses appels furent refusés.

Sam Fisher retourna sur ses terres avec sa femme et ses neveux et finalement ils vécurent pacifiquement sur leur propriété.

Il augmenta le nombre de ses appaloosa , pêcha , chassa et récolta de la nourriture .Peter Bones partagea son temps entre sa propriété et la réserve d’Umatilla ou il aida a augmenter un grand troupeau de chevaux. Tous les deux Bones et Fisher cloturèrent la terre du cimetière à Palus et soigneusement prirent soins des tombes de ce site sacré .

Ils préservèrent beaucoup de leurs traditions orales en partageant leurs histoires avec Maurice , le fils de Peter Mc Gregor ,fasciné par les histoires de l’indien Palouse. Maurice passa des heures avec Sam Fisher écoutant les légendes et les histoires du peuple Palouse ,Sam Fisher passa ses dernières années a raconter ses histoires à Maurice.

Il voyagea à Starbuck et Hooper ainsi qu’à Washington ou il relatait ses histoires pitoresques à ses nombreux amis. Le vieil homme aimait les ballades à cheval à travers les canyons et les coulées de son bien aimé pays, il le fit jusqu’à l’age de 80 ans ou il tomba de cheval et fut sévèrement offensé.

Il vécut à Palus le reste de sa vie ou il mourut en 1944 , Sam Fisher fut enterré dans le cimetière du village.

©2008 Nimble Wolf Appaloosa, tous droits réservés
Accueil
Contact
Plan
Liens